Richard Wagner – Le Vaisseau Fantôme

Richard Wagner est un compositeur, directeur de théâtre, écrivain, chef d’orchestre et polémiste Allemand. Durant sa carrière, il a écrit 14 opéras et de nombreux drames lyriques. Richard Wagner est né le 22 mai 1813 à Leipzig, il est le neuvième enfant de sa famille. Son père meurt du typhus six mois après sa naissance.

Il commence à étudier la musique en février 1831 à l’université Leipzig, puis se marie le 24 novembre 1836 avec Minna Planer, mais elle le quitte en 1837 pour un homme qui la laisse sans argent. Minna revient finalement auprès de Richard. En  1838, Richard Wagner se lance dans la composition de Rienzi. En 1839, le couple est poursuivi par des créanciers allemands. Ils fuient alors Riga pour échapper à leurs dettes. Wagner veut fuir en France, ils embarquent à bord de La Thetis dans le but de rejoindre Copenhague puis Londres et enfin Paris. Au cours du voyage, au large des côtes norvégiennes, ils rencontrent une tempête qui inspire à Wagner Le Vaisseau Fantôme.

Le séjour en France

Avec Minna, sa femme, le 29 avril 1841, il échoue à Meudon dans une modeste maison habitée par un certain monsieur Jadin, un original portant perruque très XVIIIe siècle et collectionnant des instruments de musique fantaisistes. On lui loue le premier étage ; il installe un piano face à l’avenue qui monte au château, et au-delà à la forêt qui fournira au couple affamé des provisions de champignons pour le dîner du soir. Richard Wagner approfondit totalement son sujet du Vaisseau fantôme qu’il veut se réapproprier et en sept semaines, inspiré par les orages terribles de l’été 1841, il achève la partition.« . Agnès Soulez-Larivière – La maison Wagner, Un voyage imaginaire – Le musée virtuel Richard Wagner

A Meudon, Richard Wagner approfondit totalement son sujet du Vaisseau fantôme qu’il veut se réapproprier et en sept semaines. Ils s’installent avec Minna au 27 avenue du Château autrefois le 3 avenue du Château dans une maison rénovée en 1993 par l’architecte Jacques-Émile Lecaron en maison-bateau en partance…A Meudon, Richard Wagner approfondit totalement son sujet du Vaisseau fantôme qu’il veut se réapproprier et en sept semaines. Ils s’installent avec Minna au 27 avenue du Château autrefois le 3 avenue du Château dans une maison rénovée en 1993 par l’architecte Jacques-Émile Lecaron en maison-bateau en partance…

Agnès Soulez-Larivière, Maîtresse des lieux, auteure et conteuse

« C’est une maison-bateau avec un plancher en pente, des escaliers évoquant les mâts et des courbes dignes de voiles à bonne allure. »« 

En mai 1840, en s’inspirant des Mémoires de Monsieur de Schnabelewopski (1834) de Heinrich Heine, poète germanique qui lui donna son accord pour adapter sa nouvelle, il commence à écrire à Meudon une première version en prose du livret. Puis, en mai 1841 il achève son livret en vers. Léon Pillet (directeur de l’Opéra) achète le plan du livret mais ces relations avec cette maison s’arrêtent là. Les ébauches de Wagner sont confiées au poète Paul Foucher et au compositeur Louis-Philippe Dietsch. le reste de l’opéra est composé pendant l’été et l’Ouverture et l’orchestration en novembre.

Le retour en Allemagne


Wagner retourne en Allemagne, car déçu de ce qu’il a fait en France, et en 1842 part à Dresde pour présenter son 3ème opéra, Rienzi, dont le succès l’encourage à présenter un nouvel ouvrage. Le 2 janvier 1843 a lieu la première représentation du Vaisseau Fantôme au Königsliches Opernhaus de Dresde, malheureusement le public n’est pas très enthousiaste, il sera donc représenté seulement quatre fois.

Le 7 avril 1858 Richard Wagner et Minna Planer se séparent. Tour à tour, Richard Wagner devient révolutionnaire sans le sou, fugitif traqué par la police, homme à femmes confident intime du roi Louis ll de Bavière. Intellectuel travaillé par l’antisémitisme de son époque, il s’emploie aussi à la critique et l’analyse musicale.

En 1877, Wagner s’attelle à son dernier opéra, Parsifal, qu’il finit à Palerme pendant l’hiver 1881-1882. Wagner devient gravement malade du cœur. Le 13 février 1883, il succombe d’une crise d’angine de poitrine, bien plus importante que celles qu’il avait déjà éprouvées.

L’Orchestre de l’Université de Musique FRANZ LISZT Weimar joue l’Ouverture de l’opéra de Richard Wagner « Rienzi » à la Neue Weimarhalle

Le Vaisseau Fantôme, une œuvre pas comme les autres


Cette œuvre a été composée par Richard Wagner au 27 avenue du Château autrefois le 3 avenue du Château, à Meudon.


Elle se démarque des précédents ouvrages de Wagner car elle est composée entre le 29 avril et le 30 octobre 1841 lorsque Wagner cherchait à s'établir en France. Il plane une impression d' "œuvre inaboutie". Wagner apporte de nombreux changements à plusieurs reprises ainsi que l'idée d'une révision complète de l’œuvre dès 1864 et enfin, l’œuvre fait parti du répertoire programmé au festival de Bayreuth.
« Der Fliegende Holländer » (ou « Le Vaisseau fantôme ») Willem van de Velde d.J. (1633-1707) : « De windstoot » @ Rijksmuseum Amsterdam
L'histoire du Vaisseau Fantôme : une légende
Le scénario du Vaisseau fantôme lui a été inspiré par sa traversée Riga-Boulogne sur Mer, qu'il a faite en bateau pour rejoindre Paris et où il a essuyé une terrible tempête en doublant les côtes de Norvège.
Un vaisseau fantôme est un navire maudit qui, selon une légende, est condamné à errer sur les océans, conduit par un équipage de squelettes et de fantômes, tel le légendaire Hollandais Volant.

Tous les sept ans, Le Vaisseau fantôme appelé aussi le Hollandais Volant, condamné à errer éternellement sur les océans pour avoir défié Dieu, peut revenir à terre afin de tenter d’obtenir son salut. Seule la fidélité absolue d’une femme, prête à se sacrifier pour lui, mettra fin à sa damnation. Intéressé par le trésor de cet étrange marin, qui se garde de révéler sa malédiction, un marchand norvégien Daland joue les entremetteurs et lui propose la main de sa fille Senta. Promise à Erik, Senta est néanmoins depuis toujours fascinée par la légende du Hollandais Volant, et lorsque son père le lui présente, elle jure immédiatement à cet homme mystérieux de lui appartenir à jamais. Mais les reproches amers d’Erick à Senta auront raison de ce lien noué entre Senta et le Hollandais. Persuadé de la trahison de la jeune femme, le Hollandais lui révèle son triste destin et embarque à bord de son vaisseau fantôme, privé de rédemption. Désemparée et tout entière à lui, Senta se jette dans l’océan et offre ainsi au Hollandais l’ultime geste salvateur.


Composer: Richard Wagner Artists: Dietrich Fischer-Dieskau (The Dutchman), Gottlob Frick Daland (Norwegian sea captain), Fritz Wunderlich (Daland’s steersman), Marianne Schech (Senta, Daland’s daughter), Chor der Deutschen Staatsoper Berlin, Staatskapelle Berlin, Franz Konwitschny (conductor)
Avis de trois élèves de 6ème du Vaisseau fantôme

Le 30 janvier 2020, les élèves de 6èmes du collège Notre-Dame ont assisté à l’opéra du Vaisseau Fantôme au centre d’art et de culture, à Meudon. Nous leur avons demandé leur avis, voici leurs réponses :
Guillaume : "J'ai bien aimé la musique et le fait que les paroles étaient écrites sur l'écran."
Maxime : "Dans cet opéra j'ai particulièrement apprécié le thème de la tragédie." 
Emma : "J'ai bien aimé cette sortie car je n'ai pas souvent l'occasion d'assister à un opéra, cela m'a permis de découvrir un nouveau style de spectacle."

Un article écrit par Amandine Atlan en classe de 3e année 2019-2020

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s